BIGTheme.net • Free Website Templates - Downlaod Full Themes

Sylwia | 2019

L’idée centrale des films - selon moi -, celle qui m’a accompagnée pendant ce weekend, et qui me vient quand je regarde le Christ en croix, c’est que peu importe ce qu’il se passe, il ne faut jamais oublier qu’il y a toujours de l'espoir.

J’ai été invitée à participer au weekend Cinéma & Spiritualité du 22 au 24 février 2019 ayant pour thème la trilogie "Le Seigneur des Anneaux".


Au début je n’étais pas spécialement attirée par cet événement : l’idée de regarder ces films pendant plus de 9 heures m'était assez pénible. D’autant que, des cinq autres participants, j’étais la seule à n’avoir jamais vu la saga. Les autres, fans de cette histoire, connaissaient les scènes et dialogues par cœur, et attendaient avec impatience de la revoir une énième fois. Quant à moi, un peu sceptique, j’avais pris quelque chose à bouquiner au cas où...

Le séance a commencé. J’ai mis un moment avant de rentrer dans cette aventure et dans le monde de Tolkien - tout nouveau pour moi. Passés quelque temps, j’étais, devant l’écran, complètement hypnotisée. J’ai voyagé avec les personnages, participé à leurs aventures, ressenti leurs victoires et défaites.

Ces 9 heures sont finalement passées très vite. Vraiment. Tolkien a créé un monde extraordinaire, absolu, où, depuis toujours, le Bien et le Mal s’affrontent.

Entre les séances nous avons eu le temps de partager. Nous avons discuté de ce qui nous avait touché le plus et pourquoi. Alexandre a préparé un topo sur les liens entre livres de Tolkien et les symboles Bibliques. C’était vraiment très intéressant !

L’idée centrale des films - selon moi -, celle qui m’a accompagnée pendant ce weekend, et qui me vient quand je regarde le Christ en croix, c’est que peu importe ce qu’il se passe, il ne faut jamais oublier qu’il y a toujours de l'espoir.